digiboy

Technologie, musique, graphisme, lifestyle, videogames, films, mode …
Abonnez vous à mon flux Rss

Des maisons anti-zombies

Les scientifiques, et moi même – Professeur Digiboy, mondialement connu en Ouzbékistan du nord ouest – s’accordent à dire qu’une catastrophe mondiale impliquant un virus nous menace. La question n’est pas de savoir si ce scénario va se produire, mais quand. Et surtout de quel type de saloperies microscopiques il va s’agir : Une gastro foudroyante, une grippe mutante, les jeux télévisés de TF1, ou un virus qui rendrait 99% de la population complétement abruti et assoiffé de sang (les deux dernières propositions étant assez similaires). Bref, la chienlit va s’abattre sur notre doux monde, rendant la vie des 1% restant un peu plus pénible.

Bustler a lancé en septembre une compétition visant à produire LA maison anti-zombie de l’année. Le gagnant est Austin Fleming (Texas, USA) avec sa ‘Vagabond Mobile Safe House Device‘. Mobile, transportable, nappée de capteur solaire miroir et ne coutant que 4×24,95$, cette tente de survie éloignerait les zombies grâce à sa coque miroir. Elle reflète l’image du zombie qui n’attaque pas un autre zombie, même s’il lui ressemble (il est bête, il a regardé TF1 rappelez vous). Aussi, une application iPhone permet de localiser les autres tentes Vagabond.

Parmi les autres propositions figuraient des projets très intéressant comme une bunkerisation de la Statue de la Liberté ou encore des maisons totalement protégées des agressions extérieures. Ma préférée étant le projet Dam City, ville construite sur l’eau, au sommet d’un barrage.

En attendant la plus grande rave du monde, la finale, je vous invite à consulter les nombreux projet du concours à cette adresse. C’est hallucinant de voir comment le mythe du zombie (à travers les films, jeux vidéos, littérature) persiste et continu de nourrir l’imaginaire de #les gens.

zombiesafehouse.wordpress.com

email

Laisser une réponse