digiboy

Technologie, musique, graphisme, lifestyle, videogames, films, mode …
Abonnez vous à mon flux Rss

Deviens Prodigy

Commençons cette nouvelle décennie par une dissection en règle d’un des titres phares de l’electro histoire de comprendre comment est conçu un hymne monumental et d’où viennent l’inspiration et les influences à l’origine du morceau. A l’aide du séquenceur Live d’Ableton, Jim Pavlov démonte le mythe et monte tel un virtuose le ‘Smack my Bitch Up‘ de Prodigy. Passionnant.

email

4 commentaires

  1. Oli dit :

    après une bonne vingtaine d’année d’entrainement, je pense pouvoir y arriver. En tout cas merci pour la leçon, c’est impressionnant !

  2. digiboy dit :

    Il faut remercier Jim Pavlov :)

  3. giz404 dit :

    « Il démonte le mythe », euh pas trop quand même, parce que le bonhomme il gère sérieusement. C’est pas comme si c’était accessible au premier venu.
    Et dans le même genre, il a réitéré avec Voodoo People (avec tout autant de classe).

  4. brian dit :

    sympa de nous dévoiler les secrets de fabriquation de cette bombe :)
    GREAT WORK !!!

Laisser une réponse