digiboy

Technologie, musique, graphisme, lifestyle, videogames, films, mode …
Abonnez vous à mon flux Rss

Chimères de couleurs

Sous ce titre un peu délire se cache une exposition très intéressante pour tous les amis strasbourgeois. « Give color to your life » présentera les travaux de DC Design, graphiste bien connu ici pour son talent et sa bonne humeur (guel) avec la co-participation du photographe Mathieu Douvernelle. L’orgie des couleurs aura lieu du 2 juillet au 10 septembre 2009 au bar le Chat Perché. Pour tout savoir sur Claude (c’est son petit nom), c’est dans la suite de l’article.

Expo01dcdesign- 2

Du sampling en usage dans la musique électronique, Claude FIscher a gardé l’art kaléidoscopiques, où les sons et les couleurs se mêlent en une correspondance étonnante. N’entendez-vous pas ses tableaux faire de la musique ? Ne voyez-vous pas les quantités d’informations qui s’affichent sur ces tableaux comme des écrans de contrôle grésillants sous des nuits trop blanches et des voyages sous des cieux colorés ? Si Claude Fischer est au cœur de l’âge du silicium et de la puce électronique, il n’en oublie pas pour autant l’histoire de l’art et les références qui le fascinent transparaissent régulièrement. Au carrefour de nombreuses techniques, certaines artisanales (grattage, photocopie, peinture, photographie), d’autres hyper-technologiques (illustrations, montages photo, récupération de bugs), il accumule les matériaux les plus divers pour créer des images bien particulières. Ces hybride chargés de signes aux résultent autant d’un assemblage maîtrisé d’éléments hétéroclites que d’accidents informatiques.

Ses fameux bugs, Claude F. en a fait une technique toute personnelle. Il fouille en même temps toutes les possibilités, même les plus improbables de ses machines surdouées, secoue sa boîte à couleurs, use d’expérimentations antédiluviennes pour parvenir à une chimère fascinante. Ainsi, il plonge au cœur de ses logiciels, qu’il pousse jusqu’au bout, découvrant des espaces immenses de création, tout en gardant la mémoire de ses archives. S’agirait-il aussi d’un artisan d’un genre nouveau, aux influences innombrables et à l’imaginaire débridé ? Car il mêle des découpages tirés de revues de mode des années 40-60, des couleurs issues des images publicitaires les plus actuelles, récupère des rhodoïds, des plantes issues d’anciens herbiers, trafique lettres et polices. Puis, la démarche créative se sédimente. Rajoutez à cela une touche rococo, un encadrement souvent baroque et vous obtenez des tableaux qui marquent l’espace et l’œil. Son travail semble se nourrir aussi abondamment des pulsations nocturnes des grandes villes européennes et d’improbables voyages. Claude poursuit des idées semblables aux explosions pop art de Lichtenstein et Warhol, basées sur la répétition et le détournement d’images, use de la notion d’art comme les punks, de façon libre.

Expo02dcdesign- 1

Un hommage à Twiggy rencontre un ange sous influence Rauschenberg, tandis que dans un autre cadre, un démon percute des ailes de soie. Mais là bas, n’y a t-il pas une Jaguar qui vrombit ? Une aspérule qui se déploie, vénéneuse ? Ou est-ce une oxydation du cadre, de l’image? Il faut plonger au cœur même de ces pièces pour en découvrir toutes les subtilités. Un instinct de l’assemblage en somme, qui alimente les formes et espaces (ces carrés, ces rectangles), dont la variation de taille et de technique dit beaucoup de leur auteur. Du coup, ces créations naviguent entre plusieurs zones, rétro-chics ou modernistes, époques révolues ou couleurs acidulées de mangas. Les obsessions graphiques qui se révèlent ici, démontrent en tout cas une créativité joyeusement débordante, qui nous offre un temps suspendu, nécessaire en cette période débordée et exténuée… Oui, définitivement, donnez des couleurs à votre vie ! Soyez brillants ou retournez au néant, le reste ne compte pas…

Laurent Husser

Expositions :

  • Avec les Designers Republic (UK), TINO, Monsieur Z en 1998 à Strasbourg, dans le cadre d’une  semaine de musique électronique (Dj Tall Stef)
  • Exposition Perso dans le cadre des Ateliers ouverts 2002/2003.
  • Exposition et design battle de l’Ososphère 2003. En plein festival électronique à la Laiterie, Claude FISCHER se pique au jeu et travaille sans filets, en direct live, à la façon d’une performance électronique.
  • Exposition et design battle de l’Ososphère 2004/2005. Là encore, le Festival des musiques contemporaines Musica achevé, Claude FISCHER, au cœur du village électronique de la Laiterie expose, alors qu’autour de lui les Dj et musiciens jouent de toute part, retranscrit ses obsessions pour des filles sublimes et des couleurs acidulées.
  • Exposition dans le cadre du Festival “Contre-Temps 2” Pour l’ouverture du festival et pendant 2 mois au bar “Les Artistes”
  • Exposition à Londres en avril 2006 dans les Bars “Soho-Lounge” et “Bar Rumba”.
  • Exposition à Nancy chez Goodvibes durant 3 mois avec Fred Rieffel (Designer Objet)
  • Exposition à Strasbourg en juin 2009 au Chat perché.

Biographie :

Né à Strasbourg le 10 mai 1971, le Directeur Artistique Claude FISCHER a désormais quinze années d’expérience dans le domaine graphique et la direction artistique.  Sa passion pour la musique au sens large du terme, entre rock, hip-hop, électro, bossa nova, classique, les bandes sons de films, la pop anglaise, lui donne le goût de l’instantanéité, des étincelles et de la beauté de l’art sous ses formes les plus contemporaines. Quand il voyage, soyez sûr qu’il visitera maisons d’architectes, bâtiments étranges, lieux d’art pour en tirer quelques photos qui tôt ou tard influenceront son travail, professionnel ou personnel.

Monsieur Claude F. est bien connu des amateurs pointus d’art électrique. Qu’est-ce que l’art électrique ? Définissons le simplement comme un art actuel qui sans écrans, sans électricité et sans réseaux ne serait pas.

Hantant de sa silhouette longiligne les expositions, les galeries, les musées, les terrasses, les restaurants, les bars, les boîtes, les soirées, les concerts, que sais-je encore, il pourrait être un simple quidam, au goût du jour curieux de tout, aux ouïes largement ouvertes.  Mais non, il ne se contente pas de profiter de la vie, sous ses nombreuses formes, il fait figure de témoin et d’acteur à Strasbourg. Vous aurez repéré au détour d’une soirée ses flyers, reconnaissables entre mille. Vous voyez régulièrement ses travaux professionnels orner magasins, façades, entreprises, journaux etc…

Vous découvrez aujourd’hui ses dernières créations visuelles…Give color to your life !

email

Laisser une réponse