digiboy

Technologie, musique, graphisme, lifestyle, videogames, films, mode …
Abonnez vous à mon flux Rss

Hadopi : Bon et maintenant?

hadopiHier vers 17:00, le net était en ébullition, Christine Albanel devait l’avoir un peu mauvaise. En effet, son bébé, la loi Hadopi fut amputée de son volet répressif (sa substantifique moelle), ce qui en faisait un texte législatif sulfureux, apte à enflammer la toile comme jamais. Le Conseil Constitutionnel, dernière étape avant la promulgation des textes, a simplement rappelé quelques principes de base à notre gouvernement, comme le respect de la constitution et de la liberté.

Internet est considéré désormais comme un droit fondamental – l’accès à l’information ne doit pas être entravé – et donc la coupure de l’accès est interdite. Fini aussi la possibilité de vérifier les emails (le caractère privé de la correspondance online est préservé). La liberté de l’individu est donc maintenue.

Mais que va-t-il se passer maintenant?

L’ego du gouvernement a été mis à rude épreuve, et la sanction, pour nous, pauvres pécheurs, risque d’être salée. La loi Hadopi n’est pas enterrée et elle va être modifiée. La hargne et la rapidité avec laquelle ce texte est proposé est un signe assez inquiétant des manoeuvres qui se préparent. Le durcissement de la sanction et le passage obligatoire chez le juge (en cas de téléchargement illégal) seront sans doute de la partie. L’échec d’Hadopi était peut-être prévu dans la démarche gouvernementale. Mais dans quel but et pour quoi faire? Internet est devenu tellement énorme que son contrôle est devenu une priorité absolue.

email

2 commentaires

  1. Jump dit :

    Eh oui le gouvernement s’acharne et met tout en oeuvre pour faire passer un texte visant à protéger les profits des grandes maisons à fric. pour ça le gouvernement trouve beaucoup de ressources. Mais pour lutter contre les discriminations, pour aider les plus démunis, pour loger les populations…; j’en passe et des meilleurs, là on tourne en rond, aucune solution. C’est juste pitoyable.

  2. Jump dit :

    C’est fou de constater combien les gens s’en foutent d’hadopi… d’être fliqué quoi… ça fout la trouille

Laisser une réponse