digiboy

Technologie, musique, graphisme, lifestyle, videogames, films, mode …
Abonnez vous à mon flux Rss

Un film en 512 caractères

Le code informatique, c’est de la poésie (code is poetry) disait l’autre. C’est aussi un film. La 5ème édition du concours POVRay Short Code Contest vient de s’achever en consacrant Jeff Reifel et son film Rays. Le but est de réaliser un film avec un code de 512 caractères maximum en utilisant le raytracer POVRay. Autant dire qu’il s’agit d’un bel exploit.

Le gagnant est donc ce code:

#local C=clock*pi;#macro B(N,F)sphere{0F/7 1scale 1-pow(I.5)translate-I*F*x rotate y*N*90rotate-N*x*pow(5I)*10*sin(I*2-C*8+i)scale.2+x*.8translate-x}#end#local i=C;#while(i<2*pi+C)#local I=0;blob{#while(I<1)B(1,7)B(-1,7)B(0,3)#local I=I+.01;#endrotate<-90cos(i*3)*- 45i*pi*36>translate* 2rotate x*37pigment{slope y}}#local i=i+pi/8;#end light_source{<0,60,99>1spotlight}media{intervals 6scattering{2rgb<.1.2,1>/99}}

Et voilà le résultat (Quicktime est nécessaire pour visionner le film)

Download Rays – Jeff Reifel

En savoir plus et visionner les films des autres participants.

email

Laisser une réponse