digiboy

Technologie, musique, graphisme, lifestyle, videogames, films, mode …
Abonnez vous à mon flux Rss

J’ai vu Cloverfield …

cloverfield… et j’ai adoré. Vous prenez Godzilla, le 11 septembre, la terreur humaine, les destructions de masse, vous mélangez tout et vous obtenez le film le plus jouissif de ce début d’année. L’histoire est connue maintenant mais voici tout de même le pitch:

« New York – Une quarantaine de ses amis et relations ont organisé chez Rob une fête en l’honneur de son départ pour le Japon. Parmi eux, Hub, vidéaste d’un soir, chargé d’immortaliser l’événement. La « party » bat son plein lorsqu’une violente secousse ébranle soudain l’immeuble. Les invités se précipitent dans la rue où une foule inquiète s’est rassemblée en quelques instants. Une ombre immense se profile dans le ciel, un grondement sourd se fait entendre… et la tête de la Statue de la Liberté s’effondre brutalement sur la chaussée. L’attaque du siècle vient de commencer. Au petit matin, Manhattan ne sera plus qu’un champ de ruines…  » (source : Allociné)

C’est typiquement le genre de film que j’aime. Jouant avec les nouvelles peurs, il démontre avec brio (ndlr: avec qui ?) qu’avec des idées et un budget ridicule de 25 millions de dollars (bouh la honte), on peut faire un film très efficace. Oui, efficace est le bon terme. Chez moi, ça a fonctionné à merveille. J’étais scotché dans le siège. Le choix de tourner le film en caméra subjective (à l’image du Projet Blair Witch) décuple toute l’action. J’avais l’impression d’y être. Le scénario n’est pas le plus original, le film n’est pas parfait mais quelle claque ! Du très grand spectacle.

Le succès du film est énorme et une suite est prévu rapidement. Cool :)

Mais en attendant, vous devez voir ce film !

email

9 commentaires

  1. jump dit :

    Bon alors juste pour donner mon avis aussi : L’histoire a un super potentiel, je peux même dire que moi ça me fait groover à mort ce genre d’histoire :) Par contre le coup de la caméra subjective j’accroche pas du tout, ça me coupe carrément tous les effets. Aucun frisson, pas le moindre stress tellement je me concentre pour y voir quelque chose (il c’est passé la même chose quand j’ai vu « blair witch ».. pas d’effet, me suis fait chier). Dommage…

  2. Gootier dit :

    Je devais voir « Cloverfield » aujourd’hui, mais une put… de réunion de famille m’en a empêcher. J’ai suivit le buzz fait depuis des mois sur ce film, même sans l’avoir vu je suis déjà fan. Il faut vraimment que je démmerde pour le voir rapidement ; )

  3. San1080 dit :

    Et brio il a autant kiffé que toi ? :p

    PS : bon je vaisle voir ce soir alors

  4. zeni dit :

    Je ne l’ai pas vu, mais même s’il y a eu un buzz (surtout pour nous les geek) qui nous a fait baver d’envie, de hâte de le voir, je crois que le film n’est pas la hauteur de ce que j’espérais.

    Il me plaira certainement mais finalement il n’y a rien de nouveau dans ce film. Seulement la communication faite en amont.

    J’ai lu les critiques dans les journaux (de vieux comme Nouvel Obs, Figaro…) qui n’aiment pas vraiment, mais les vieux n’aiment pas ce genre de film :) Mais je comprends ce qu’ils ont voulu dire, tout un pataquès pour un film qui finalement n’apporte pas grand chose de nouveau et peut même vous donner le tournis, pour peu que vous soyez sensible à ce genre de réalisation.

    Enfin bref, je me tais et je file le voir !

  5. popo dit :

    Oh non, je trouve ce film nul. Et je suis pas vieux…

    D’accord, on admire la tentative de coller au réel (caméra embarquée), mais plusieurs points font complètement foirer le truc, la caméra bouge trop (gerbos et déconcentrant), le montage fausse tout (oooo comme c mignon les images de la fin, mais qu’est-ce qu’elle foutent là? On aurait donc filmé sur une bande déjà enregistrée?). Il remet tout en question puisque c’est censé être « tourné-monté », sans montage, hors ce n’est pas du tout le cas.

    J’aurais trouvé ça beaucoup plus probant une attaque terroriste de grande ampleur, remettant en cause la suprématie américaine tant dans sa capacité d’anticipation que dans son autodéfense. Là on se demande d’où sort le béligerant (… y’a peut-être des gens qui n’ont pas vu le flim) et pourquoi on l’avait pas capté avant…

    Pour la question du 11 septembre, je trouve ça gras et sans réflexion. Si, si, il leur manquait plus qu’à mettre des vraies images, on aurait pas vu la différence… Je trouve qu’un film comme Spiderman 1 en fait un constat beaucoup plus futé (si, si regardez-le en pensant aux images du 11/09 contre-plongée sur les immeuble, menace volante etc, etc).

    En résumé le POV du cinéma américain à vécu son heure de gloire avec Blairwtich, le blockbuster catastrophe est bien exploré par Emmerich (ya Godzilla dans le tas…) et étrange je trouve que la meilleure vision politique des Etats-Unis d’aujourd’hui revient à un western « 3:10 pour Yuma ».

    Pour moi Cloverfield est anecdotique et sa seule pertinence est peut-être (et j’y pense maintenant) de proposer une vision du FPS (oui, oui les jeux vidéos) interressante. On suit le personnage comme si s’était un joueur de FPS qui se serait retrouvé sans armes et contraint à la fuite. Ah ouai, ça c’est bien.

  6. digiboy dit :

    Gootier > alors? tu l’as vu? aimé ou pas?

    San1080 > 😉

    Zeni > Oui, les vieux vomissent dans les salles de ciné en visionnant le film :)

    Popo > Effectivement le film est imparfait, limite grossier. Mais je le redis, il est jouissif. C’est le but de ce genre de cinéma et je n’ai rien cherché d’autre. Tu me mets un monstre, des destructions massives, et je suis content :) J’irais voir le 2 juste pour ça. Mais j’avoue être super bon public quand même :)

  7. Helran dit :

    Je l’ai enfin vu, il est terrible :)

  8. digiboy dit :

    Helran > oui, je l’avais dis, ce film est terrible :)

  9. […] violent et extrêmement prenant. Assez fan du genre – j’avais adoré Le projet Blair Witch ou Cloverfield – ce huit-clos recycle un de mes films d’horreur préféré, 28 Jours plus tard, et rend ce […]

Laisser une réponse