digiboy

Technologie, musique, graphisme, lifestyle, videogames, films, mode …
Abonnez vous à mon flux Rss

Citizen K

CitizenKLa mode, ça coute cher. Enfin, non. Depuis une dizaine d’année, les chaines de vetements comme H&M ou Zara copient sans honte les collections les plus pointues et les proposent à des prix furieusement abordables. Et le mouvement de low-price s’étend vers la presse magazine. Citizen K, pavé elephantesque presqu’entièrement financé par la pub, propose un catalogue exhaustif des annonces des marques de luxe pour la somme ridicule de 1 euro par publication. Il s’agit donc du symbole ultime-chic du fauché-fashion-addict. Organisé en cahiers thématiques ultra-indispensables comme la pub, la beauté, la pub, les accessoires, la pub ou Design & Art de vivre, le magazine se permet l’affront d’être très interessant sur le fond avec des articles où l’on apprend autre chose que marier l’or avec la dernière besace de chez Ferragamo. Le numéro printemps 2007 propose un article sur Lynch, un autre sur les maisons-arbres ou encore un dernier sur les sculpture de Deverne. Bref, après la lecture (indispensable) de Citizen K, vous serez belle (ou beau) et pas conne (ou pas con) … A noter, la sublime couverture avec les sublimes Plasticines (cliquez sur la couverture pour l’agrandir et voir les très belles Plasticines).

email

Laisser une réponse