digiboy

Technologie, musique, graphisme, lifestyle, videogames, films, mode …
Abonnez vous à mon flux Rss

Jetez vos vinyls !!!

Le Dj de 2007 sera virtuel ou ne sera pas ! La plupart des fabricants de surfaces de contrôle ont conçu et présenté au Namm des controlleurs pour les logiciels de deejaying comme Traktor de Native Instruments. Behringer avec sa BCD3000, Numark et son Total Control ou M-Audio avec son Torq Xponent ne sont que les précurseurs d’un phénomène qui vise à virtualiser la fonction de Dj. Le vinyl est mort. Pas le Dj.
Numark Total ControlM-Audio Torq XponentBehringer BCD3000

email

18 commentaires

  1. Xav dit :

    Le vinyl est mort vive le vinyl !!
    Non redg, le vinyl ne sera jamais mort :)

  2. Biozone dit :

    T’es fou toi :-p
    Vais pas jeter mes vieux Téléphone :-)

  3. digiboy dit :

    Coucou Xav;-)
    Evidemment, le ton est polemique. Mais je constate quand même autour de moi la montée en puissance du mix en Cd et en mp3. Et puis en terme de prix et de rapidité de diffusion, le mix numérique (cd, mp3) est imbattable. Des sites comme Beatport ou Kompakt Mp3 foisonnent d’exclusivités et c’est souvent le seul moyen pour acquérir des tracks si tu n’habites pas en ville ou proche d’un shop. Je comprends aussi ta position. Et le débat est interessant.

    Par contre, Biozone, peux tu m’expliquer comment tu mixes avec des telephones ?? 😉

  4. Biozone dit :

    Je mixe pas j’écoute :-)
    Mais ça doit bien exister non ? :-p

  5. Xav dit :

    Ouaip je sais que le numérique prend une grande part de marché.
    Même nous avec le label on sent vraiement que les ventes de vinyl sont très perturbé. A Strasbourg plus de shop, mais il faut aussi prendre en compte les commande internet sur decks.de ou nuloop. Maintenant c’est vrai que la facilité de transport du numerique avec un system tel que Final Scratch laisse le vinyl sur sa faim. Cependant les petits defaut sonore du vinyl qui lui donne tout son charme ne pourra jamais être egalé par le numérique. De toute façon je sais bien au fond de moi que le numérique prendra forcement le pas sur le vinyl un moment ou un autre quand l’on voit que Dave Clarke demande de mixer plus que sur CD et d’autre comme Chris Liebing sur final scratch… Puis plusieurs labels (bientôt le notre) propose des sorties uniquement en Mp3, en tout les cas quelques soit le support vive la zik sous toutes ses formes puis v’la :)

  6. digiboy dit :

    Je trouve le mix sur CD tres interessant à plus d’un titre. Déjà, tu peux produire tes morceaux et les tester le soir meme sans dépenser une fortune dans la gravure d’un vinyl de test. Ensuite, le mode de diffusion par internet est particulierement adapté. Tu achetes un morceau à 1 ou 2 euros que tu peux graver et jouer. Ensuite, le prix des CD est comparativement bien moins elevé que celui des EP. Et puis le sens de l’histoire va vers le numerique. Mais, comme tu as conclu, l’essentiel c’est la musique.

  7. lickshot dit :

    Le vynil est le seul support qui survit a toutes les modes ! il survivra au numerique et il y est d ailleurs deja incorporé ,il n y a qu a prendre l exemple de la technologie serato …de plus les ventes de vinyl augmentent quand celles du cd baisse. d accord les shops qui distribuaient ce support sont de moins en moins nombreux, mais cela est du changement de comportements ds la façon de distribuer la musique : internet a tous bouleversé…je fais r un memoire sur ce support …je cherche de la doc et des idées…vos conseils me sont precieux ,…n hesité pas a repondre …ou a me conseiller des livres ou sites …vinyl will never die ! sorry pour tous ceux qui pensaient que l ere numerique allait tout balayer …lickshot

    • digiboy dit :

      Les ventes de vynil sont effectivement en hausse, mais cela reste un marché de niche ou de passionnés. Ensuite, l’essentiel, c’est le mix, la technique est secondaire, non?

      • sancho dit :

        l’essentiel c’est la technique, justement parlons en, t’as déja vu un mec qui mixe sur cd essayer de caler un vinyl? c’est etonnant, voir navrant. Avec du cd tu ratrappes les décalages tranquilou, avec ton vinyl c’est plus dur t’as pas trop le droit a l’erreur. Et faut etre honnete un mec qui mix sur vinyl a plus de classe qu’un gas sur cd ou meme serato…

      • digiboy dit :

        Mouais, l’essentiel est le résultat. Après, je suis d’accord avec toi sur le coté show. Un dj sur vinyl est plus « visuel »

      • brian dit :

        bah,seulement les dj’s qui scratchent….les autres ne sont pas + visuels pour autant..
        quand a la partie mumuse,c quand on mixe digital depuis un moment et qu’on re-essaye le
        vinyl …la,on se rend compte a quel point on est limité et on saisi bien que le vinyl fait maintenant bien partie du passé !!!!! enfin je ne pourrais plus me passer de certaines fonctions de traktor
        (loop/delay freeze et visualisation claire du spectre audio).

      • digiboy dit :

        Oui d’accord avec toi. Le mix digital est plus créatif, même si ce n’est pas comparable.

      • digiboy dit :

        Sancho, je suis d’accord avec toi, mais réduire le mix à la technique de calage des disques est un peu réducteur. J’ai vu pas mal de Dj platines se vautrer en en sachant même pas caler, et au contraire, Richie Hawtin, qui ne mixe presque plus qu’avec des bidules, propose des mixes vraiment intéressant.

  8. Seb dit :

    Bon ok c’est un post ancien, désolé de revenir dessus mais je suis content de lire ça j’ai perdu 2 ans de ma vie de Dj (je sais pas encore pourquoi) et là redémarrer (ça me démange grave) avec du numérique me paraît plus simple, un produit comme traktor scratch pro (avec vinyl) a l’air d’offrir des sensations très proche du mix traditionnel avec vinyl. Me reste plus qu’à tester pour me faire une idée !

    • digiboy dit :

      Moi ce qui me plait, c’est faire de la musique avec des bidules. Couplé avec des logiciels de préférence. Je n’ai jamais été attiré par le mix platine. Sinon, oui, Traktor Scratch Pro ou Serato sont, aux dires de mes amis, des solutions parfaites pour qui aime le mix « traditionnel ».

  9. brian dit :

    salut,
    pour ma part,le choix a été fait le jour ou j’ai essayé traktor pour la première fois ..
    j’ai de suite revendu mes platines et tout mes vinyls !!! 😉
    le potentiel créatif du digital-mix est énorme,reviens moins cher,moins encombrant,
    l’achat des tracks et uniquement ceux qu’on veux,duppliquations des tracks et playlists a souhait,
    sans se déplacer et etre le premier au shop pour shopper les news…bref trop d’avantages pour autant de plaisir tactile sinon plus …voilà
    @+++

    • digiboy dit :

      Oui, je trouve aussi que tu peux faire davantage de choses, et puis, c’est imbattable question prix. Je trouve aussi intéressant ta remarque concernant la démocratisation de l’accès au news. Avant, tu habitais dans une capitale et tu avais la chance de trouver ce que tu voulais, celui en campagne, rien. Enfin, bref, cette gueguerre entre dj est assez absurde en fait. T’es pas bon parce que tu mixes avec des vinyles.

  10. SebLopez dit :

    C’est vrai que le mix digital est plus créatif, qu’au niveau budget et accessibilité c’est incomparable.
    Pour l’aspect visuel du DJ « vinyl » de mon côté je ne trouve pas ça très spectaculaire(sauf pour le beatjuggling+scratch). Un mix electro classique est assez lisse en fait, donc pas très intéressant visuellement.
    Perso le seul truc qui me bloque c’est le scratch et les sensations liées au vinyl, pour moi c’est dur de jouer sans.

Laisser une réponse