digiboy

Technologie, musique, graphisme, lifestyle, videogames, films, mode …
Abonnez vous à mon flux Rss

DAVDSI : Consomme et ferme ta gueule !!!

Trop de loi tue la la loi. Alors que tout le monde sera entrain de feter Noël, le parlement votera en pleine nuit une loi qui va bouleverser nos vies numériques … à tout jamais. Cela se passera les nuits (oui, vous lisez bien) des 22 et 23 décembre 2005 en France, pays des droits de l’Homme … Nous sommes en train de vivre une période gravissime où l’industrie imposent ses règles au détriment de notre liberté fondamentale. Celle de créer, d’entreprendre et tout simplement de vivre librement.

Cette loi, nommé DADVSI (Droits d’Auteurs et Droits Voisins dans la Société de l’Information) est une transposition de la directive européenne EUCD et elle permettra les choses suivantes:

  • d’interdire tous les logiciels permettant de mettre à disposition une information protégée par le droit d’auteur et n’intégrant pas un dispositif de traçage et de contrôle de l’usage privé (mesure technique) ;
  • d’interdire la promotion de tels logiciels ;
  • d’assortir ces interdictions de sanctions pénales ;
  • d’imposer le chiffrement des émissions radio numériques et l’utilisation de mesures techniques aux diffuseurs radios ;
  • de mettre en place un sytème d’écoute généralisée des correspondances privées ;
  • de mettre en place un système de filtrage généralisé en collaboration avec les fournisseurs d’accès.

Vous lisez bien, vos emails seront lus et scrutés, le logiciel libre sera de fait interdit, et le net tout entier sera filtré. Bref, ce si bel objet qu’est Internet va se transformer en un grand supermaché numérique et point-barre.

Je rappelle que le logiciel libre est une vraie aubaine pour nous, les vrais gens; qu’il permet de s’affranchir des pratiques misérables des groupes industrielles (cf. explorer, windows) et qu’il est le passage obligé de tout programmeur serieux et le vecteur necessaire de la concurrence et de notre compétitivité dans ce domaine. En 2006, le pan économique entier du software sera anéanti en Europe au profit des pays qui ont l’intelligence de laisser un peu de liberté nécessaire aux personnes pour simplement travailler ou créer un business.

Ensuite, le droit d’auteur doit être respecté mais pas au détriment de ma liberté. Je boycotterais tout simplement les sociétés qui participeront activement à cette cabale. Je vous rapelle que vous avez le pouvoir ultime, celui de la carte bleue: Vous n’achetez pas, ILS CREVENT.

EUCD.info
Pressions sur le gouvernements pour faire interdire le logiciel libre
La loi pourrait généraliser le contrôle de l’usage des fichiers informatiques
La France, pays des droits de l’homme (Macbidouille)
DADVSI : Le projet de loi qui fera de vous un hors-la-loi

email

4 commentaires

  1. Interessé dit :

    C’est très interessant mais qui va se battre contre ça?

  2. Digiboy dit :

    Ben comme d’habitude, tout va passer et on va bien se faire e……
    L’argent finira par detruire nos sociétés civilisées.

  3. electroradin dit :

    ça fait flipper quand même, mais ça me parait quand même pas trop probable que ça passe tel quel, ya un peu un non respect des libertés individuelles là, à moins que je me trompe….

  4. Digiboy dit :

    Les lois sont faites par les hommes et il y a 60 ans de cela on autorisait les rafles de juifs. Alors, je ne serais pas surpris qu’une telle loi soit votée. Surveiller les emails est techniquement possible. Ce qui est grave c’est que cela devient légal et quitte donc la sphere privée. Ce texte autorise également les protections anti copie. Le droit à la copie est donc mort aussi. Sans supprimer pour autant les taxes pour la copie privée !!! Ensuite, l’extension de la loi revient à interdire le logiciel open source en imposant des dispositif de contrôle certifié et donc breveté. C’est donc toute l’économie logicielle française (ou européenne puisque c’est la transposition d’une directive) qui sera en péril ou au moins fortement handicapée au profit des pays qui n’ont pas ce genre de frein (Asie, chine, Usa) Et je pense que tu es d’accord avec moi pour dire qu’on a pas vraiment besoin de plus de législation ici.

Laisser une réponse